La transition alimentaire et ses étapes

Mis à jour : avr. 23


Comment transformer notre système alimentaire en un système durable et respectueux de la santé et de l'environnement, les objectifs de la transition écologique et aliùentaire
Etapes et objectifs de la transition alimentaire



Nos modèles alimentaires évoluent au cours du temps. Selon les périodes, certaines catégories d'aliments vont être davantage consommées, alors que d'autres beaucoup moins. Comme nous avons industrialisé et mondialisé notre consommation, ces évolutions ont aujourd'hui des répercussions importantes sur notre environnement, notre santé, mais aussi sur l'organisation de nos sociétés.


En France, et dans les pays occidentaux à partir du 20e siècle, la transition alimentaire se caractérise par :



- une première phase : après la deuxième guerre mondiale, dans un contexte de pénurie, le lait est favorisé car nutritionnellement très riche, les revenus augmentent, tout comme la consommation de céréales (blé, riz) ;

- une deuxième phase : c’est la grande diversification alimentaire (montée de l’industrialisation et de la mondialisation des échanges), avec l’augmentation de la consommation de sucre, de graisses saturées et de protéines animales (lait, oeuf, viande, poisson), alors que la consommation de céréales et de l’activité physique déclinent ;

- une troisième phase, un mouvement qui vient de débuter : elle se dirige vers une alimentation plus responsable, vers une nouvelle évolution de nos habitudes alimentaires. Ainsi, elle prédit une diminution des produits transformés, des protéines animales, et une augmentation des protéines végétales, des fruits, des légumes, des céréales, et des oléagineux (cette troisième phase correspond à la « Troisième révolution industrielle » décrite par Jérémy Rifkin dans son ouvrage du même nom).

Cette prospective va également dans le sens des nouvelles préconisations du Plan Alimentation Durable et du PNNS* (bien qu’elles soient encore bien éloignées des objectifs de la transition écologique et énergétique).

La transition alimentaire que nous vivons (depuis quelques années) :

  • est liée à la transition écologique et énergétique. On ne peut envisager une transition vers un mode de vie durable sans remettre en cause les caractéristiques de notre production et de notre consommation alimentaire. Base de la vie, aussi bien au niveau physiologique que social ou encore organisationnel, l’alimentation oriente le fonctionnement de nos sociétés.


  • désigne essentiellement le passage d’un régime énergivore vers un régime durable, et donc celui d’un régime omnivore (80% de protéines animales / 20% de protéines végétales) vers un régime majoritairement végétal (20% de protéines animales /80% de protéines végétales).

Sources / pour en savoir plus :

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/glossaire/transition-alimentaire

Plan Alimentation Durable : https://www.paris.fr/actualites/un-plan-alimentation-durable-pour-paris-2705

Livre : Géopolitique de l’alimentation, Gilles Fumey


*Nouveau Programme National Nutrition Santé : https://quoidansmonassiette.fr/pnns-2017-2021-revision-des-reperes-nutritionnels-pour-les-adultes/

#évolutiondurable #énergie #alimentationresponsable #transitionalimentaire #mondialisation #transitionécologique #société #régimedurable